Partagez | 
 

 Le reproche est bavard ; la rancune égoïste ❥ Serena Montaigu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emmy-Rose Lancaster
EnvieEnvie
► Messages : 50
► Crédits : beaming.
► Date d'inscription : 25/03/2015

MessageSujet: Le reproche est bavard ; la rancune égoïste ❥ Serena Montaigu   Ven 24 Avr - 23:40

Le reproche est bavard ; la rancune égoïste

La rancune est une fidélité empoisonnée où l'offensé noue des liens indissolubles avec l'offenseur

La journée était loin d'être terminé. Ce qu'elle avait pu être longue pourtant. L'ennui n'y était pour rien, entre cours, révision, course hebdomadaire et passage rapide à l'appartement parce que l'une de vos colocataire a oublié ses clés et se retrouve par conséquent enfermé à l'extérieur, ce n'était pas les occupations qui avaient manqué à Emmy aujourd'hui. Seulement, cette journée, aussi remplie soit elle, semblait voir chacune de ses minutes s'éterniser pour mieux pouvoir pomper l'énergie de la brune. La jeune femme se demandait d'ailleurs où elle pouvait bien puiser la force qui la faisait arpenter les rues de Londres d'un pas rapide et décidé en ce vendredi soir. La caféine devait certainement y être pour quelques choses. Mais si Emmy était encore dehors, ce n'était pas en vue de passer une soirée arrosé pour relâcher la pression engendrée par une semaine de travail. À vrai dire, elle aurait largement préféré être confortablement installée dans son canapé ou dans son lit à l'heure qu'il était. Pourtant c'était bien pour une nuit de travail qu'était parti Emmy.

Accumuler. Encore et toujours. Il le fallait bien. Beaucoup lui avait dit que ce second travail était une mauvaise idée, que deux grâces mâtinés ne serait jamais suffisante pour rattraper la fatigue produite par des horaires tardives. Tu devrais sortir t'amuser un peu, à ton âge. Profites de ta jeunesse ! Combien de fois lui avait t'on rabâché ces phrases. Autant de paroles bienveillantes qu'Emmy préférait ignorer et balayer à coup de sourire et de formules toutes faites. Elle savait ce qu'elle faisait et s'en sentait surtout capable, et ça, ni sa famille, ni ses amis, ni ses cernes ne la ferait changer d'avis. Certes, elle devait avouer que ce type d'horaire nocturne avait le mérite de détruire son cycle du sommeil, mais cette boite était la seule à offrir un poste dont les heures de services correspondaient à la fois avec son week end, ses horaires de cours et son travail au cinéma. D'après ce qu'elle avait compris, son prédécesseur était parti avant la fin de son contrat, un manque qu'il avait vite fallu combler, d'où la négociation des horaires.

Son service venait à peine de commencer, que déjà la routine s'installait. Quelques discussions échangées avec des collègues entre deux clients, une voix qui commence à flancher à cause de l'environnement sonore, deux trois regards jetés à l'heure...

« Emmy tu veux bien t'occuper de cette table ? »

Des tables à servir...

Se retournant légèrement pour jeter un coup d'oeil à la table en question, Emmy ne pus réprimer un soupir. Serena Montaigu. Bien sûre. C'était même surprenant qu'elle ne l'ait pas encore croisé. La blonde semblait avoir élu cet endroit pour domicile depuis quelques temps. Qu'il s'agisse d'une simple escale au bar ou d'une soirée, il ne se passait pas un service sans qu'Emmy ne la remarque du coin de l'oeil. Alcool, drogue... Qui sait à quoi la jeune Montaigu passait ses soirées. La brune aurait aimé pouvoir affirmer n'en avoir rien à faire, pourtant elle ne pouvait s'empêcher de se sentir concerner par le comportement de Serena. Peut-être par rapport aux propos que Chace avait tenus sur sa petite-amie, ou par nostalgie de l'époque où les deux étaient encore amies, peut-être... Désormais, phrases sèches, regards et silence évoquant semblait être les seules échanges partagé. Cette fille était devenue une énigme pour elle.

Plateau en main, elle s'avança jusqu'à la table occupée par Serena et ses amis. Tension ou pas, Emmy comptait bien agir avec la blonde comme avec n'importe quel client. Et le faire en vitesse surtout. Emmy n'était pas encline à mettre des mots sur les tensions qui existaient entre elles, ni même à lui adresser la parole autre que pour des formalités. Elle n'était cependant pas sûre qu'il en soit de même pour Serena... Elle ne chercha pas pour autant à fuir son regard lorsqu'elle distribua les bouteilles et servit quelques verres devant elle. Hors de question d'avoir l'air apeuré. Se retrouver à jouer la personne aimable tout en sachant ce que Serena devait penser d'elle était déjà assez irritant comme ça.

« Vous désirez autres choses... ? »

Ton neutre, aucune forme d'animosité... Le regard d'Emmy avait pris le temps de parcourir chacune des personnes attablés à cette table, Serena y compris.

 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le reproche est bavard ; la rancune égoïste ❥ Serena Montaigu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux frères, un bavard et un farceur [PV]
» je ne suis pas bavard, je peux quant même? mwhaha
» Rozo va-t-il voter pour le retour des FADH ?
» la voix de Aragorn
» Nous sommes bavards

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feathers of Fate :: Sur scène :: Zone centrale :: Picadilly circus-